fbpx

C hez les narcisses , lorsque nous avons voulu transitionner vers une beauté slow et naturelle, nous avons commencé par revoir les bases. C’est à dire la  routine de soin : du démaquillage, au nettoyage, jusqu’à l’hydratation. Nous avons testé différentes routines avant de partager avec vous aujourd’hui celle qui – pour nous – prend soin de la peau au naturel mais aussi qui est la plus écologique pour notre jolie planète.

Avant cette transition, nous avions des petites imperfections souvent dues aux hormones, des petites irrégularités  du teint, des cicatrices… Aujourd’hui, c’est presque pareil mais en mieux! Non cette routine n’est pas un miracle en revanche elle a apporté plus d’éclat à la peau, rééquilibré l’hydratation et la production de sébum,  permis de faire disparaître plus vite les imperfections et d’atténuer certaines irrégularités. Dans un premier temps, nous pensons qu’il est important de comprendre la peau (en version courte). Comment est-elle constituée pour mieux analyser ce dont elle a besoin et comment en prendre soin pour qu’elle vous le rende.

La structure de la peau en bref

La peau est un organe, son rôle est de nous défendre contre les agressions extérieures d’origine chimique (pollution), physique (vent, froid, UV…)  ou microbiologique (bactéries).

La peau est évidemment constituée de cellules  majoritairement constituées et entourées d’EAU. La matrice d’eau qui entoure les cellules est riche en glucides complexes (acide hyaluronique) qui capturent l’eau et maintiennent l’hydratation, et en protéines (collagène et élastine) qui donnent la résistance et l’élasticité à la peau.

Les couches externes de l’épiderme produisent en plus des LIPIDES pour agir comme barrière de protection et comme imperméabilisant, qu’on appelle ciment lipidique. Il évite la perte en eau des cellules et donc la déshydratation. Parmis ces lipides on peut citer les céramides, le cholestérol et les acides gras saturés.

Au dessus de la peau on trouve aussi un film hydrolipidique (EAU+ LIPIDES) qui est sécrété par les pores, mélange de sueur et de sébum. Il maintient le pH, participe à la fonction barrière et donne souplesse à la peau.

La peau, ce qu’elle laisse passer… ou pas.

Etant donné que la peau joue le rôle de barrière, qu’en est-il de l’absorption des produits aqueux ou huileux qu’on applique?

Du fait du ciment lipidique, il est très difficile aux produits aqueux de pénétrer la peau. Il y a quand même une absorption faible qui se fait en passant par les petits canaux des cellules ou par diffusion au niveau de leur membrane. Par contre ces molécules aqueuses qui arrivent à passer vont se diffuser assez profond dans les couches de la peau pour l’hydrater. Pour les corps gras c’est la situation inverse. Ce ciment  lipidique leur facilite grandement le passage. Mais ceux-ci seront limités et devront rester dans les couches les plus superficielles de la peau.

Il y a donc une combinaison à faire  entre aqueux et huileux pour que les deux puissent s’aider mutuellement à pénétrer la peau et apporter leurs propriétés respectives.

Les besoins et la routine:

Etape 1: Démaquiller et nettoyer

→ Retirer le maquillage et les impuretés en douceur sans détruire complètement le film hydrolipidique qui protège et sans déséquilibrer le pH.

Pour cette étape on utilise une huile végétale qui va dissoudre le maquillage (même waterproof). Nous, on est très fan de l’huile de coco, pour son côté baume fondant et son odeur gourmande. Pour les peaux comédogènes, préférer l’huile de noisette ou de  jojoba. On masse l’ensemble visage avec un peu d’huile et on insiste doucement sur les zones maquillées.

Puis on utilise une éponge de konjac passée sous l’eau chaude pour retirer l’huile (et le maquillage qui part avec).

L’éponge à un triple effet, elle retire l’huile qui a capturé le maquillage, elle nettoie les excès de sébum et impuretées et elle va exfolier en douceur par léger massage circulaire. Elle a aussi les avantages de ne pas déséquilibrer le pH de la peau, sans tensio actifs, anti-bactérienne, purifiante, 100% végétale et biodégradable. Nous on adore l’éponge de konjac!

Etape 2: Hydrater

→ Appliquer des produits aqueux riches en minéraux, oligo éléments, protéines, sucre et acides aminées qui vont pénétrer profondément la peau, l’hydrater et nourrir les cellules.

L’ennemi numéro 1 de l’hydratation c’est le calcaire de l’eau. On commence donc cette étape par éliminer le calcaire laissé par le nettoyage avec un hydrolat et une lingette en tissu lavable. Les hydrolats apportent aussi des principes actifs il faut donc bien le choisir. Pour cela nous utilisons l’eau de camomille (apaisante), de rose (éclat) ou de lavande (purifiante). Mais notre chouchou n°1 c’est l’hydrolat de sauge pour son odeur extraordinairement addictive et ses pouvoirs sur l’acné hormonale.

Cette étape ne serait pas complète sans le gel d’aloe vera qui contient un cocktail de vitamines et minéraux participants à la vie cellulaire, des sucres qui retiennent l’eau, des acides aminés nécessaires à la régénération des tissus… et plus encore. On choisit un gel à base de jus frais qu’on applique sur le visage et le décolleté, en massant votre peau du bas vers le haut.

Etape 3: Protéger

→ Finaliser avec des corps gras riches en céramides, acides gras et principes actifs. Ils vont booster la pénétration des produits aqueux au niveau de l’épiderme, renforcer la barrière de protection et apporter d’autres propriétés selon les huiles.

On passe donc à l’étape finale, mais cruciale… L’huile végétale! On choisit une huile végétale en fonction des besoins de sa peau, on peut même créer ses mélanges personnalisés et ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles.

L’été on préfère un mélange de macérat de carotte pour avoir bonne mine, d’huile de jojoba pour ré-équilibrer la peau et éviter les excès de sébum, huile de pépin de framboise pour son action contre les radicaux libres et  pourquoi pas huile de karanja pour protéger des effets du soleil.

Appliquer par légère pression des mains sur la peau, comme pour faire pénétrer l’huile. Cela va aussi activer la circulation sanguine et ça procure une certaine détente des muscles du visage.

Nous aimerions beaucoup connaître votre routine beauté si elle est différente. Quelles sont vos trucs et astuces pour une belle peau au naturel?

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ipsum vel, massa odio venenatis, accumsan in id Aenean Curabitur libero